vlc-00001

Dominique Lavanant, Jean-Pierre Bisson, Jean-Pierre Bacri, Nicole Garcia… ouais c’est clair, y’a clairement plus excitant comme casting de générique pour un thriller.
Seulement, derrière la caméra de Mort Un Dimanche De Pluie, il y’a ce monsieur, Joël Santoni, réalisateur de modestes comédies dans les années 70, qui allait pour son dernier baroud d’honneur au cinéma envoyer tout ce qu’il avait dans le bide, dans un film de frisson à la frontière de celui d’épouvante.
Et à la vision de ladite bobine, l’on peut se dire qu’il en avait gros sur la patate.

vlc-00008

Quelque part dans une campagne Suisse isolée, un architecte, David Briand (Jean-Pierre Bacri), et sa femme, Elaine (Nicole Garcia), vivent une délicate situation de couple en crise, à laquelle est également confrontée leur jeune petite fille, Cric. Un matin, une curieuse famille vivant dans une caravane, les Bronsky, s’invite à l’entrée de leur demeure. Pour David, c’est le choc. L’homme qu’il reconnaît, Cappy (Jean-Pierre Bisson), n’est autre que le survivant estropié d’un immeuble qu’il dessina 3 ans auparavant, et dont l’éboulement avait provoqué 7 morts. Afin d’éviter le scandale, il l’engage comme jardinier et sa femme (Dominique Lavanant), comme garde d’enfant. Les Bronsky vont alors lentement s’installer dans la demeure et faire vivre le pire des cauchemars à la famille Briand…

vlc-00005

Soutenue par un récit qui suggérait rapidement ses dessous (les motivations de la famille Bronksy) en refusant ainsi de livrer une intrigue trop classique au spectateur, Mort Un Dimanche De Pluie n’exerçait donc pas de son intérêt de par un suspense manipulateur et de son coup de théâtre, mais plutôt par la manifestation de l’horreur (psychologique et physique, incarnée dans sa représentation naturelle par, respectivement, Dominique Lavanant et Jean-Pierre Bisson) s’installant, toujours plus impitoyablement, chez les Briand. Sous l’impulsion d’une pesante atmosphère à laquelle la froideur des décors et des lieux, comme détonateur diégétique, n’était évidemment pas étranger, ce thriller filmé par Joel Santoni prenait donc progressivement l’allure d’un film d’épouvante, pas si éloigné de ça du slasher, notamment grâce à Jean-Pierre Bisson et son personnage au bras mutilé (il porte à la place… un crochet !), incroyable figure de boogeyman 100% bleu-blanc-rouge !

vlc-00014

Dans cette projection de la terreur, Joel Santoni n’en restait pas là avec le spectateur et, puisqu’il fallait partager les rôles dans ce domaine (physique et psychologique, donc), il était destiné à Dominique Lavanant celui de faire réprouver au spectateur son personnage de femme psychopathe et perverse (regardant son mari tondre la pelouse derrière une baie vitrée, elle s’installe sur un fauteuil en mangeant un yoghourt avec son majeur, jambes écartées sous sa robe…), infligeant les pires humiliations à la fille de Jean-Pierre Bacri et Nicole Garcia. Ainsi, alors qu’il rentre précipitamment chez lui, Bacri à l’horreur de découvrir sa fille de 6 ans, nue, ligotée sur les toilettes, punie par Lavanant…

vlc-00009

Dans ce film imaginé comme un conte de Perrault sadique et violent (Nicole Garcia qui revêt une robe rouge, en fin de film, et qui tombe dans un piège tendue par Jean-Pierre Bisson ne rappelle t-il pas celui de Le Petit Chaperon Rouge? Dominique Lavanant en marâtre protégeant sa fille et maltraitant la jeune Cric, Blanche Neige ?) et soigné sur le plan de la réalisation, notamment avec une sophistication de l’espace filmée très efficace, il apparaît dommage que les scènes d’enregistrement de studio dans lequel travaille le personnage de Nicole Garcia, résonant comme une instrumentalisation d’une chanson écrite par Vladimir Cosma et chanté par un pseudo sosie de Prince, n’interfèrent dans cette entreprise hautement recommandable de film de genre à la française.

C’était en 1986, et personne ne criait au loup.

vlc-00018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s